Famille

Le boxeur

GOBÉ Allou est né en Côte d’Ivoire, un pays situé en Afrique de l’Ouest. Il y passe aux côtés de son père, de sa mère et de ses frères et sœurs une tendre enfance. Il est issu d’un milieu modeste où le goût de l’effort apparaît comme une valeur familiale. L’envie de réussir le pousse rapidement à s’inventer. Il est un enfant issue d’une grande fratrie mais où chacun doit se battre pour son destin. Les moyens familiaux si réduits ne sont pas assez pour les élever convenablement. GOBÉ Allou désireux d’aventure et d’une ambition incroyable décide alors de plaquer famille, amis et met sa scolarité entre parenthèse afin de se créer un avenir plutôt radieux. C’est ainsi que tout jeune, il se met à parcourir la Côte d’Ivoire profonde. A 16 ans, on lui attribue une réputation de grand bagarreur de rue, et en devient très redouté. Il lui est reconnu un talent de lutteur hors pairs. Il en tirera d’ailleurs une partie de sa réputation. C’est à cette même époque qu’un de ses amis d’enfance, Richard DJAHI, lui conseille de rencontrer Raoul RABET, ancien entraîneur de boxe de grande renommée en Côte d’Ivoire, car il pressent chez lui un sérieux potentiel. Ce dernier le prend complètement sous son aile et le destine à la réussite. Grâce aux rangs des amateurs, ce jeune homme au gabarit puissant et d’une taille imposante va donc parcourir le monde en quête de trophée dans cette discipline. Il ira tour à tour en Corée du Sud, Bagdad, Burkina Faso, Saint-Louis, Russie, Los Angeles, autant de pays qui lui laisseront à jamais des souvenirs inoubliables dans le cadre notamment de la boxe. C’est ainsi que tout jeune démarre sa carrière prometteuse. 1979 est une date décisive dans la carrière de cet homme .Un véritable tournant décisif se fait jour dans la vie de GOBÉ Allou. Il passe donc en catégorie professionnelle sous décision du colonel MOKEY, ancien secrétaire de l’Association Africaine de Boxe Amateur. C’est le début d’un nouveau challenge sous les couleurs de son pays la Côte d’Ivoire. En 1980, GOBÉ Allou est interpellé et condamné à 3 mois de prison pour vagabondage, un délit passible de peine d’emprisonnement dans son pays la Côte d’Ivoire. Ce triste moment le forge. ll en ressort avec une plus grande rage de vaincre et se remet à la boxe avec acharnement. Le 11 décembre 1983, il s’envole pour Paris, et est accueilli par son nouvel entraîneur de boxe, Francky LE SAGE, au centre omnisport de Massy Palaiseau. Ayant fait ses preuves, il signe un contrat avec l’entraîneur principal de France : Monsieur Jean BRÉTONNEL. En 1986, il devient champion de France et de Côte d’Ivoire de boxe professionnelle en poids lourds, Vice-champion d’Afrique et d’Europe. C’est d’ailleurs le match menant au championnat de Côte d’Ivoire qui le marquera le plus. Il faut dire que Mary KONATÉ, surnommé le taureau du Mading, avait été un peu trop hâtivement proclamé Champion de Côte d’Ivoire, alors qu’il n’avait pas rencontré tous les boxeurs de sa catégorie. GOBÉ Allou avait alors demandé des explications au WWBA (Working Boxing Association). Le match entre les deux poids lourds eut finalement lieu. Mary KONATÉ ne se releva pas au 4ème round, et perdit par abandon. Inconscient, il fut évacué par les services médicaux. C’est ainsi que GOBÉ Allou remporta le titre de Champion de Côte d’Ivoire. En 1987, lors du championnat d’Afrique, GOBÉ Allou perd en demi-finale. GOBÉ Allou décide de se retirer de la boxe en 1995. Dans sa carrière, il totalisera 42 combats en professionnel, dont 5 défaites et un nul.

 

slide-2

Le musicien, comédien et scénariste

En 1996 GOBÉ Allou entame une carrière dans la musique africaine. Il réalise alors son premier album. Cette carrière sera courte. GOBÉ Allou très vite, il décide de revenir à une activité qu’il avait beaucoup appréciée en tant que figurant : le cinéma. Il se recentre donc sur le 7ème art comme acteur de cinéma, stoppant net la musique. A travers l’ONG « Un Ruisseau Pour l’Afrique » qu’il a crée, il produit le film « Visage caché d’un Amour » dont il est le metteur en scène acteur principal. Ce film est sorti officiellement au cinéma le 15 novembre 2014 à Abidjan. Il est d’ailleurs en production en ce moment pour d’autres films. Par ailleurs GOBÉ Allou père et grand-père de plusieurs enfants et de nombreux petits-enfants a reçu une formation en sécurité incendie et a exercé en cette qualité en France. Son goût pour l’assistance à personnes est notoirement connu à Nanterre où il vit avec son épouse et ses jeunes enfants. Ce goût inspire d’ailleurs certains titres des films qu’il écrit et met en scène.